Vulvite : Symptômes, Causes, Traitement

Vulvite : Symptômes, Causes, Traitement

Chez la femme adulte, le diagnostic est posé par un médecin généraliste ou un gynécologue qui réalisera un examen clinique et parfois un prélèvement vaginal. Le dermatologue peut prendre le relais, si la procédure ne fonctionne pas. En fait, une maladie de la peau peut expliquer la vulvite.

Comment savoir si c’est une mycose ou une irritation ?

Comment savoir si c'est une mycose ou une irritation ?

Une mycose vaginale se manifeste par plusieurs symptômes : A voir aussi : Uncodiscarthrose : Symptômes, Causes, Traitement.

  • Vaginale et/ou vomissements.
  • Un relief blanchâtre et dense blanchâtre, d’aspect « câliné »
  • Douleur lors des rapports sexuels.
  • Urine brûlante.
  • plaies pleurantes.

A quoi sert l’examen des mycoses ? Seul un médecin, un généraliste ou un gynécologue peut diagnostiquer une mycose vaginale. Généralement, il réalise un examen gynécologique et réalise un col de l’utérus pour analyser la flore et prescrire le bon traitement.

Comment faire la différence entre inflammation et mycose ? Dans le cas des mycoses, les brûlures ne sont pas seulement ressenties à la miction mais sont permanentes. La douche ou même le simple contact des sous-vêtements peuvent être désagréables. Les infections fongiques (appelées leucorrhées) s’accompagnent parfois d’un écoulement blanc dense et inhabituel.

Voir aussi

Vidéo : Vulvite : Symptômes, Causes, Traitement

Comment guérir vulvite ?

Comment guérir vulvite ?

Traiter la vulvite Gardez la vulve propre et sèche. Voir l'article : Toxocarose : Symptômes, Causes, Traitement. Effectuer un bain de siège contenant des substances apaisantes (pour soulager le prurit) Appliquer des crèmes d’hydrocortisone ou d’œstrogène sur la vésicule biliaire.